22 May

22 mai, Marsauceux, Départemental UFOLEP, VICTOIRE

Publié par arnaud-savoure

2ème objectif de la saison, à Marsauceux, pour le championnat d'Eure et Loir UFOLEP. Dans la catégorie 30-39 ans je fais partie des favoris, mais le fait de courir avec les 20-29 ans change la donne, Anet et Maintenon sont en surnombre. Fidèle à ma devise : s'adapter ou disparaître, je m'adapte.

DSC00014-copie-1.JPG

Nous sommes 3 coureurs au départ : Stéphane, Sébastien et moi. Sébastien est le tenant du titre, on est bien décidé à renouveller le bail.

 DSC00015.JPG

Dès le premier tour la bonne échappée est en route, 5 coureurs de maintenon, 1 d'anet, christophe de l' AC Avraise est le seul dans ma cétagorie. Le rythme est infernal, il faut faire le trou vite, je participe aux relais. Mais rapidement je suis à la limite dans la bosse, je ne grimpe plus comme avant...Mais il ne faut rien lâcher.

 DSC00019.JPG

A 3 tours de l'arrivée, une accélération m'est fatale, je suis lâché juste avant le sommet de la bosse. Je n'arrive pas à revenir... Nicola de Maintenon, lui aussi lâché me donne un coup de main, lui aussi veut jouer sa carte, c'est normal. Je rentre peu avant la descente, la course s'est jouée là. Si je ne rentre pas c'est fini. Je n'ai pas renoncé.

 DSC00023-copie-1.JPG

La côte suivante ne viendra que confirmer mes doutes, les coureurs de Maintenon s'envolent, il ne sont pas dans ma catégorie, je reste avec Christophe, le seul de ma classe d"âge désormais. Je suis à fond. J'essaye d'organiser des relais, il faut éviter que ça revienne de derrière. Christophe à une autre tactique : se débarrasser de moi au plus vite. Accélérations et attaques s'enchaînent, je m'accroche, je subis, mais je suis toujours là. Finalement, face au vent je contre un énième attaque, et Christophe s'assoit ! Je le décroche, il reste 10 km, il faut rouler à bloc pour le distancer. Je reviens sur Brice, qui essaye de revenir sur 2 coureurs de Maintenon. Nous faisons cause commune, malheureusement on ne reviens pas. Mais j'ai accentué mon avance sur mes poursuivants.

 

Je termine seul, dans cette bosse qui m'a fait tant souffir, objectif atteint. Le titre reste à Châteauneuf.

 

 

DSC00029.JPG

 

La semaine dernière, je n'avais pu gagner la course organisée en mémoire de Rémi dont j'avais accompagné les derniers instants de vie l'année dernière à Marville. Après ce décès d'un coureur en course j'ai eu du mal à remonter sur un vélo. Ma vie à changée. J'ai décidé de ne plus renoncer.

 

Tout l'hiver j'ai pensé à cette saison sans lui. Il devait être impatient de remettre son dossard l'année dernière. Je lui dédie mon titre.

 

Le  secret  de ma réussite cette saison:

DÉSORMAIS JE NE ROULE PLUS SEUL. Tchao rémi.

À propos